Accéder au contenu principal

Articles

[ Maroc 2018 ] J4 - Ascension du Timesguida (2ème plus haut sommet) et un petit tour au Tizi n'Ouanoums

Rando : Ascension du Timesguida (4088m) + Tizi n'Ouanoums (3664m) depuis le Refuge des Mouflons (3200m) [12,4km - 06h00 - D+1200]
Comme à notre habitude maintenant  nous descendons pour le petit déjeuner à 8h. L’organisation de ce refuge étant ce qu’elle est nous devons patienter un peu et donc c’est seulement à 9h20 que nous pourrons nous mettre en route. Nous avons gravit la veille le Toubkal, le plus haut sommet de l’Atlas. Nous aurions pu en rester là mais comme on aime bien les défis on remet ça avec le deuxième plus haut sommet : le Timesguida à 4088m.  
Le soleil est toujours au rendez-vous mais un vent glacial s’est levé et rafraichit l’air. On monte tout droit depuis le refuge vers le col  tout au fond de la vallée. Le chemin est relativement facile et monte en pente plutôt douce même si bien entendu avec l’altitude notre souffle ne nous permet pas d’avancer très vite. La pente se raidit ensuite jusqu’à atteindre ce fameux Tizi n’Ouagane où la vue est une peu limitée par …
Articles récents

[ Maroc 2018 ] J3 - Ascension du Toubkal, plus haut sommet de l'Atlas et de l'Afrique du Nord

Rando : Ascension du Toubkal (4167m) depuis le Refuge des Mouflons (3200m) [8,2km - 05h00 - D+1000]

La nuit a été compliquée. Nous avons pris une chambre de deux personnes pour pouvoir y laisser nos affaires pendant nos ascensions et nous pensions en prime y être plus au calme. Mais la fenêtre de notre chambre donne sur l’intérieur du refuge. C’est donc assez bruyant et le soir nous couchant assez tôt nous avons été gênés par les grandes discussions du personnel qui remontaient par la mezzanine. Puis le matin très tôt (les plus matinaux partent  vers 5h) nous avons été réveillés par les lumières et le bruit. Heureusement j’ai un masque et des bouchons d’oreilles qui atténuent un peu ces nuisances mais monsieur les a oublié à la maison. 
Nous prenons notre petit déjeuner à 8h. Le menu ressemble à celui du refuge de veille, la pâte à tartiner en moins, des œufs durs et du Nesquick en plus. Nous forçons un peu la dose de pain pour ne pas nous retrouver dans la situation d’hier à avoir le…

[ Maroc 2018 ] J2 - 1ère grosse journée de trek en montagne

Rando : Refuge du Tamsoult (2250m) -> Refuge des Mouflons (3200m) [13,1km - 05h45 - D+1470]

Réveil à 7h30 pour un petit déjeuner servi à 8h. Le petit déjeuner est sommaire : on a de l’eau chaude avec des sachets de thé, du café soluble et du lait en poudre. Pas de jus ni d’eau. Côté solide on a le même pain rassis qu’au diner la veille avec une margarine (assez atroce), des confitures (fraise ou abricot) ou encore une pâte à tartiner arômes cacao/vanille franchement immangeable. Ensuite on fini de se préparer, on refait les sacs, on achète 3 bouteilles d’eau et 2 pains auprès du gardien du refuge et on se met en route pour 9h. 
Pour retrouver le chemin, nous traversons la partie haute des cultures en terrasse qui entourent le refuge et nous passons devant de minuscules maisons en pierre de paysans. Après 30min de marche nous sommes au bord du Assif n’Arzane qui permet à la verdure de s’épanouir sur une étroite bande de terre puis quelques minutes plus tard nous arrivons au niveau d…

[ Maroc 2018 ] J1 - Direction le Haut Atlas

Rando : Imlil (1740m) -> Refuge du Tamsoult (2250m) [9,3km - 03h15 - D+820]
Après notre arrivée tardive de la veille, nous avions commandé le petit déjeuner pour 9h afin de pouvoir nous reposer un peu. Au menu : omelette, petits pains et crêpes marocaines maison, jus d’orange frais, viennoiseries et pain. Nous allons ensuite demander aux responsables du riad où trouver des grands taxis pour Imlil. Au cours de la discussion, nous réalisons qu’ils nous prennent pour d’autres clients. Ce qui explique l’absence de transferts la veille. Nous mettons donc les choses en ordre et leur expliquons que nous serons de retour que le dimanche suivant après notre trek dans l’Atlas. Pour s’excuser ils nous promettent une meilleure chambre à notre retour et une réduction sur le service de hammam. 
Malgré leurs indications et celles de personnes dans la rue, nous tournons un peu en rond et ne trouvons pas le départ des fameux grands taxis. Nous voyant chercher un homme nous rabat vers son minibus : …