Accéder au contenu principal

Articles

Les 10km du 14ème

Dimanche matin, réveil à 6h pour prendre le départ des 10km du 14ème. On sort dans la nuit, la bruine et le froid pour rejoindre Paris. Sur place, on arrive en même temps que les bénévoles. On se réfugie dans un café en attendant que le jour se lève, on récupère les dossards et on part faire 3km de footing pour s’échauffer. On décide poser nos affaires aux consignes avant de finir l’échauffement vers 9h05. Avec seulement deux points d’entrée, il faut attendre 25min pour déposer nos affaires donc on aura pas le temps de finir l’échauffement. Par contre, on a bien eu le temps d’avoir froid. Les organisateurs ont repoussé l’heure du départ sinon on l’aurait loupé ainsi que des centaines d’autre coureurs.

J'étais toute excitée à la base car pour la première fois j’ai pu obtenir un sas préférentiel. Il fallait présenter une référence de moins de 50 minutes pour les femmes et moins de 40 minutes pour les hommes. Je pense qu’il aurait été plus judicieux de faire des sas simplement par chr…
Articles récents

Championnats de cross des Yvelynes

En cette froide après-midi de janvier, direction Montesson, à quelques minutes de chez nous pour disputer pour la première fois les championnats départementaux de cross. Pour se garer c’est un casse tête car l’organisation n’a pas prévu assez de stationnement et la police municipale est sur place, carnet à souche à la main, pour réprimander les coureurs qui auraient l’audace de se garer sur le bas coté de la route. Après un tour de recherche, mon chéri me dépose afin que je ne sois pas en retard et part trouver une place. Je rejoins la tente du club et retrouve quelques amis. En voulant attendre les autres filles, on part s’échauffer un peu tard. Juste le temps de faire un footing très court et quelques accélérations puis on part chausser les pointes et se mettre en tenue.
Une fois dans la zone de départ, on refait quelques accélérations avec les pointes histoire de ne pas se refroidir. Il y a plus de monde sur la ligne de départ que lors de mon 1er essai aux Mureaux et c’est tant m…

Bilan sportif 2018

Bonne année 2019 à ma toute petite communauté de lecteurs ! Merci de me lire, régulièrement ou pas, et de me suivre dans mes aventures. Je souhaite à tous que cette nouvelle année vous apporte amour et joies ainsi que de la réussite dans tous vos projets qu’ils soient professionnels, sportifs ou personnels.

Chocotrail

La première fois que j’ai entendu parler de la Chocotrail j’ai tout de suite été emballée. Une course avec du chocolat à l’arrivée, ça ne pouvait être qu’une bonne idée. J’avais d’autres engagements l’année dernière mais pour 2018 j’avais bien réservé la date sur mon calendrier. Pourtant dimanche matin, la motivation n’était pas forcément au rendez-vous lorsque le réveil a sonné à 7h et que j’entendais les énormes bourrasques de vent dehors. Il fait froid, humide, plutôt un temps à passer la journée devant Netflix.

Niveau logistique, les parkings conseillés ne sont pas très loin du départ mais le retrait des dossards est à plus de 15 minutes à pied, et ça grimpe bien, donc on s’est retrouvés à être un peu à l’arrache même si on était arrivés en avance. L’échauffement a principalement consisté à revenir du lieu de retrait à la voiture en footing. Quelques accélérations entre la voiture et le départ et puis voilà. De même pour accéder au départ en fait ce n’est pas si simple qu’on peut…

Cross des Mureaux

Cette saison j’ai décidé de participer aux championnats de cross long pour tester quelque chose de nouveau et conjurer les mauvais souvenirs de mon enfance. J’ai donc acheté des pointes toutes neuves chez Décat’ et pour les tester je me suis inscrite au Cross des Mureaux. Comme ça faisait 20 ans que je n’ai pas couru de cross, j’avais envie de faire un petit test avant les championnats départementaux qui ont lieu le 13 janvier ;)
J’ai affronté le vent et l’humidité pour aller m’essayer à cette discipline le premier week-end de décembre, le samedi après-midi. Petite frayeur juste avant le départ car je n’arrivais pas à trouver mon dossard mais tout est rentré dans l’ordre. Nous étions 15 à prendre le départ de la course, autant vous dire que je n’ai pas été gênée par la foule au départ mouhahaha. Comme prévu ça part assez vite, j’essaye de ne pas me retrouver toute seule derrière. Au bout de 200m je suis déjà essoufflée comme jamais et j’ai juste envie de mettre le clignotant et me ga…

Les Foulées'Zignanaises

Le week-end dernier nous rendions visite à un ami qui vient de s’installer à Béziers et quoi de mieux qu’un petit trail pour découvrir le coin ? Nous avons donc pris le départ des Foulées’Zignanaises à Lézignan-Corbières, les garçons sur le 24km à 9h et moi sur le 12km à 9h30.
Le réveil sonne très tôt, ça pique un peu et dehors il fait bien froid, un temps à rester sous sa couette. Pas de problème particulier sur la route malgré les gilets jaunes, on arrive bien avance pour récupérer nos dossards tranquillement. On est bien content de passer à l’échauffement avec ce froid, le ciel est dégagé pour l’instant mais on sait que la pluie n’est pas bien loin.

La foule est assez compacte au départ et comme j’arrive au dernier moment ne voulant pas trop me refroidir je dois rester derrière. Les premiers mètres consistent donc à doubler le plus de monde possible pour éviter de me retrouver dans un bouchon une fois qu’on attaquera les sentiers. Je veux aussi m’entourer de personnes courant à bo…

Semi-marathon de Boulogne-Billancourt

Hier, je prenais le départ du semi-marathon de Boulogne pour la deuxième année consécutive. Avec moi 38 autres membres des Foulées de Saint Germain sur la ligne de départ et mon indéfectible amoureux sur le bord du parcours pour m’encourager. Il fait froid mais on a la chance d'avoir un beau ciel clair au-dessus de nous. Avec le petit vent en moins ça aurait été parfait.
Comme d’habitude avec une course aussi populaire, il a été assez compliqué de réaliser un échauffement correct. Je pense que je l’ai un peu payé ensuite en de début de course. Après avoir passé l’arche du départ, c’est 5km à slalomer entre les autres concurrents, je ne me souvenais pas avoir autant galéré l’année dernière. C’est très dense, l’allure globale est lente et dès les premiers kilomètres on a du retard sur l’objectif alors que c’est plutôt le contraire d’habitude.
Ces premiers kilomètres entre accélérations et ralentissements sont assez fatigants et je ne me sens pas aussi facile que je le voudrais au n…