Accéder au contenu principal

Le masque merveilleux par Ultra Doux : l'erreur de la débutante

Les produits Ultra Doux et moi, c’est une longue histoire d’amour. Mais les histoires d’amour finissent mal, en généraaaal ... 


J’ai toujours beaucoup aimé leur textures onctueuse, crémeuses, gourmandes avec des odeurs de fruits super top. Je leur ai fait souvent des infidélités, attirée par un packaging alléchant, une énième promesse marketing et puis déçue je revenait à mes basiques Ultra Doux qui ne faisaient pas spécialement de miracles mais faisaient le job et de façon agréable.

Un jour je vois dans la salle de bain d’une copine « Le masque merveilleux » que je n’avais pas encore testé et je bloque sur la mention « Sans silicones ». Et là je me dis « Mais c’est trop top ! Des années que j’entends dire que les silicones c’est le diable et j’ai enfin trouvé un masque sans silicone, abordable et agréable comme toujours chez Ultra Doux.

Donc j’achète, une fois, deux fois, trois fois… Il devient un de mes basique cheveux, j’alterne avec les masques Kerastase qui piquent un peu le portefeuille. Je me dis qu’en plus ça fait des pauses silicones-free à mes cheveux entre deux pots de Kerastase (qui contiennent eux des silicones mais on leur pardonne vu l’efficacité).

Niveau utilisation, j’aime beaucoup, il sent plutôt bon mais ce n’est pas non plus mon type d’odeur préféré (les goûts et les couleurs...), la texture est crémeuse et enrobe bien les cheveux, elle glisse et s’applique facilement sur les longueurs, il facilite le démêlage de ouf et après-rinçage les cheveux sont tout doux, se démêle bien et sentent bon. A priori tout ce qu’on demande à un masque.

Sauf que voilà, depuis que je commence sérieusement à m’intéresser à la composition des produits que j’utilise je suis un peu tombée des nues. Alors bon les autres produits Ultra Doux que j’utilisais je ne vais pas rentrer dans le détail, sachez juste que les shampoings fortement dosés en Sodium Laureth Sulfate (qui n’a rien de doux pour les cheveux) et que les extraits de plantes sur lesquels sont censés être basés les produits sont ultra minoritaire dans la composition du produit, ce que je vais d’ailleurs illustrer dans un instant avec la composition du Masque Merveilleux.


LA PROMESSE
Ultra DOUX - À l'Huile d'Argan et de Camélia - Le masque merveilleux


Dans sa nouvelle recette de soin pour les cheveux secs, Garnier Ultra Doux associe 2 huiles précieuses aux vertus merveilleuses.
Héritée des secrets de beauté des femmes marocaines, l’huile d’argan, aux propriétés hautement nutritives, se mêle à l’huile de camélia, réputée pour apporter éclat et douceur à vos cheveux.
Résultat : nourris en profondeur et protégés jusqu’au pointes vos cheveux retrouvent une souplesse et une douceur incomparables. Ils redeviennent brillants et resplendissent de beauté !
Formulé sans paraben et sans silicone.


ANALYSE DE LA COMPOSITION

 Source : http://laveritesurlescosmetiques.com/recherche-inci.php
[ C’est un super site que je vous recommande pour mieux comprendre les compo. Ils font aussi des articles et des revues de produits toujours très intéressantes mais un peu effrayantes ;) ]

Finalement quand on voit la liste au global, on se dit qu’en nombre il n’y a pas tant de composants cracra dans ce produit. Mais il faut faire attention surtout à leur part dans la composition. Il faut savoir que les ingrédients de la formule cosmétique sont indiqués (comme pour les aliments) dans l'ordre décroissant, donc généralement on s'accorde à dire que les 5 premiers ingrédients composent le produit dans sa majorité. Focalisons nous donc sur ces 5 premiers ingrédients.

1/ Bon bah voilà, l'ingrédient principal c'est l'eau, tadaaa ! Il est toujours bon de savoir qu’en moyenne les cosmétiques sont composés à 65% d'eau (c’est vrai pour le conventionnel comme pour le bio).

2/ L’alcool cétéarylique est un émollient c’est-à-dire qu’il assouplit et adoucit. C’est aussi un agent émulsifiant, pour faire simple il permet que l’eau et l’huile se mélangent. Très bien.

3/ On en vient aux choses qui fâchent : les quaternium et polyquaternium, qu’on appelle souvent par leur petit nom « quats ». Les ammoniums quaternaires sont des tensioactifs (agents lavants) ou des polymères (agents gélifiants) cationiques (chargés positivement), donc antistatiques, ce qui explique qu'une fois posés sur le cheveu (chargé négativement), celui-ci soit lissé. On retrouve ces ammoniums quaternaires dans des après-shampoings, des shampoings "2en1", des produits thermo-protecteurs ou coiffants, certaines crèmes ou gels antiseptiques, des produits de lavage et de désinfection en milieu hospitalier ou industriel (car ce sont également des antiseptiques) et dans les assouplissants pour la lessive. Pourquoi on ne les aime pas trop ? Tout d'abord, leur procédé d'obtention est très polluant. Polluants, ils le sont aussi une fois rejetés dans le milieu aquatique, au même titre que les assouplissants pour la lessive. Aussi bien pour l'environnement aquatique (poissons notamment) que pour l'homme. Question "douceur", s'ils laissent les cheveux doux et démêlés, en tant que tensioactifs cationiques, ce sont les plus irritants des agents lavants qui existent. Bien qu'ils ne moussent pas et soient moyennement détergents, ils sont néanmoins très irritants pour les muqueuses (en particulier les yeux), le cuir chevelu et bien évidement pour la peau. C'est pour cette raison que bon nombre de personnes sont allergiques aux assouplissants textiles et que ceux-ci sont déconseillés pour le lavage des vêtements des nouveau-nés. Quand ce ne sont pas des tensioactifs (agents lavants), mais plutôt des polymères (Polyquaternium + 1 chiffre), ils ont aussi un potentiel irritants, mais également un effet occlusif (imperméabilisant) sur les cheveux, qui les rapproche de celui des silicones. Ils sont souvent utilisés en remplacement de ces derniers pour cette raison. Dans les après-shampoings et les masques après-shampoing, les quats peuvent également se révéler irritants, même si on peut imaginer que c'est un peu "moins grave" dans la mesure où l'après-shampoing est généralement posé brièvement sur les longueurs puis rincé dans la foulée. Néanmoins, que l'utilisation soit brève ou longue, lors du rinçage, le produit se retrouve quand même sur la peau ou les muqueuses...

4/ Paraffinum liquidum ou huiles minérales : alors je ne sais pas vous mais moi la première fois que j’ai lu ça sur le pot je me suis dit c’est de l’huile qu’on extrait de minéraux (des cailloux qui se transforment en huile, pourquoi pas hein) donc ça doit être naturel et c’est de l’huile donc ça va nourrir mes cheveux. Que neni ! Alors qu’est que c’est au juste ? C'est un corps gras fortement hydrophobe et occlusif (imperméabilisant) dérivé des hydrocarbures (distillation de la houille ou du pétrole : beurk beurk) qui est largement utilisé dans l'industrie mécanique (comme lubrifiant ou huile pour les moteurs) mais également dans l'industrie cosmétique, où il remplit les fonctions d'émollient (pour assouplit la peau) et d'agent occlusif (pour empêcher le dessèchement). L'huile minérale présente des particularités qui expliquent son utilisation intensive dans l'industrie cosmétique. C'est une huile stable. Contrairement à une huile végétale qui est sensible à l'oxydation, l'huile minérale ne rancit jamais, puisqu'elle est inerte et ne contient donc pas d'acides gras ni de vitamines. Elle permet ainsi l'élaboration de produits très stables à l'oxydation, sans avoir recours à des antioxydants. C'est une huile très peu chère. Le mot exact serait même "cheap" puisque l'huile minérale est la moins chère de tous les corps gras, étant souvent issue des déchets de l'industrie pétrolière. A titre de comparaison, une huile végétale basique, même non bio, même raffinée, coûte environ 10 fois plus cher à l'achat. C'est une huile occlusive. Elle permet d'isoler le support concerné (peau, cheveu) de l'air et de l'humidité. Elle est donc hydratante par effet indirect, puisqu'elle va permettre d'empêcher l'évaporation de l'eau. Dans la grille de l'occlusivité, elle se retrouve juste à côté des silicones (qui sont eux aussi d'origine minérale). L'huile minérale reprend sans surprise la plupart des inconvénients des silicones, et va même au-delà. C'est un ingrédient non-écologique. On le sait maintenant, le pétrole, ce n’est pas ce qu'il y a de mieux pour la planète. C'est une matière "fossile" qui une fois extraite, ne se renouvelle jamais. Son processus de raffinement est également très polluant, de même que son rejet après usage dans la nature. C'est un ingrédient très occlusif : elle va donc être défavorable à l'écoulement naturel du sébum et à l'oxygénation de la peau. Dans les produits capillaires, au contact du cuir chevelu il va causer des folliculites et contrecarrer l'écoulement du sébum sur les longueurs, d'où une sécheresse accrue des cheveux malgré un apport conséquent de gras via ces pommades à l'huile minérale. L'huile minérale n'est pas biocompatible (assimilable par la peau). C'est un ingrédient "inerte" (non actif chimiquement) qui a l'avantage de ne pas générer d'allergies, mais qui peut être parfois irritante. Mais le gros inconvénient de ne pas être "biocompatible" est surtout de rester en surface sur la peau sans être absorbé, tel un vernis (gras), sans apporter d'effet nutritif quelconque.
Source : https://denovo-beaute.com/mag/huile-minerale-dans-les-cosmetiques
[ La marque Denovo vend par ailleurs des produits capillaires sans silicones, sans quats, sans huiles minérales, donc bien sûr leur discours sert aussi à vendre leur produits mais ça n’en reste pas moins des arguments fondés que j’ai pu retrouver à de multiples reprises au cours de mes lectures. ]

5/ Behentrimonium chloride : pour résumer c’est un quat avec un autre nom donc je vous renvoie vers le 3/.

Juste un petit focus supplémentaire sur les colorants :
Je voulais juste en parler car j’ai rarement vu les colorants aussi hauts sur la liste des ingrédients. Alors oui la couleur orangée du masque est bien sympa mais bon… Clairement l’utilité de mettre autant de colorants dans un masque pour les cheveux m’échappe. Vous aussi ça vous laisse perplexe ?

Et un dernier point : vous vous rappelez de l’Huile d’Argan et de Camélia, argument de vente du produit ? En 12ème et 13ème position on les retrouve (enfin !!!) alors qu’ils sont vendus comme les principaux actifs de ce produit. Je ne vous fais pas un dessin, leur quantité est ici anecdotique au vu de leur classement dans la liste des ingrédients.

Donc in fine ce type de produit me donne vraiment l’impression que les marques nous prennent pour des jambons. Dans l’absolu je n’ai rien contre cette composition, il y plein de femmes à qui elle convient bien. Mais là clairement la mention « Sans silicones » tend à nous faire penser qu’on est sur une compo clean alors qu’il n’en est rien, et on ne devrait pas avoir à être diplômé de chimie pour pouvoir choisir les produits qu’on achète en conscience. Ce petit exemple simple m’a décidé à dorénavant éviter le plus possible les marques de la grande distribution et me tourner vers des marques bio qui historiquement ont une éthique, des valeurs et travaillent dur pour offrir des produits de qualité. Je me dis que les millions d’euros investis par les grandes marques en marketing et compagnie, je préfère qu’ils soient plutôt investit dans la recherche sur les produits.  Evidemment cela n’engage que moi, et je viens seulement de m’y mettre donc il va me falloir un peu de temps pour changer mes habitudes mais c’est la ligne vers laquelle j’essaye de tendre.


PS : Pardon pour la longueur de l’article mais j’avais envie de vraiment bien expliquer pourquoi les ingrédients utilisés dans ce masque ne sont pas satisfaisants. J’espère que vous avez eu le courage de tout lire et que c’est plus clair pour vous :)

Commentaires

Popular Posts

Festival des Templiers - Marathon du Larzac

Pour le dernier trail de la saison, nous nous attaquons à l’un des plus gros évènements trail de France: le festival des Templiers. Ce n'est pas moins de 14 courses aux formats variés qui sont proposées et qui attirent plus de 10000 coureurs de 45 nationalités différentes. La course la plus emblématique est la grande course des Templiers le dimanche mais qui, pour la première fois en 25 ans d'existence, a été annulée pour raison météorologique cette année. Par chance, avec mes amis, nous avions opté pour des courses qui se déroulaient le vendredi matin pour lesquelles nous avons eu d'excellentes conditions climatiques. Ces courses avaient surtout l'avantage d'être limitées à quelques centaines de participant permettant une ambiance plus intimiste.  La course n'a pas commencé qu'on en prend déjà plein les mirettes Après 7h de route jeudi, nous avons récupéré nos dossards, puis nous avons fait un tour rapide du salon du trail très bien fourni av

DeNovo : la (petite) marque française de cosmétiques éthiques et naturels qui gagne à être connue

Cela fait très longtemps que je voulais faire un article dédié à cette jolie marque. J'ai attendu un peu pour avoir testé un bon panel de produits et je vous présente aujourd'hui mes impressions sur tout ce que j'ai testé depuis un peu plus d'un an.