Accéder au contenu principal

Razzia chez Les Tendances d'Emma

J'ai découvert le concept du coton réutilisable à Noël dernier lorsqu'une de mes copines, qui est bien en avance sur moi sur le zéro déchet et qui le pratique déjà depuis plusieurs années, m'a offert un kit de "cotons" de démaquillage en tissu réalisés par ses soins. La première fois je n'ai pas trop aimé car n'utilisant le coton que pour le démaquillage des yeux, j'avais du mal à venir à bout de mon mascara waterproof avec ces disques en tissu et je n'ai jamais réussi à faire partir la tâche ensuite. J'avais bien aimé le concept mais je n'était pas convaincue à l'utilisation. Et puis quand j'ai commencé à utiliser des eaux florales comme tonique sur mon visage, je me suis dit que c'était dommage quand même tous ces cotons jetés à la poubelle, j'avais triplé ma consommation et c'est là que je me suis dit qu'il pouvait être malin de retenter les disques réutilisables. Et là miracle j'ai trouvé ça hyper pratique. Sauf que je n'en avait pas assez pour tenir toute la semaine et c'est ainsi que j'ai découvert Les Tendances d'Emma.




1/ Pourquoi diminuer sa consommation de coton conventionnel 

Vous pouvez lire mon article ici dédié au sujet . Rappelons que pour la fabrication d’un t-shirt en coton conventionnel de 150g, 175 000 litres d’eau et 125g de pesticides et insecticides sont utilisés. La culture du coton est la plus polluante au monde et l’OMS considère qu’elle est responsable de plus de 22000 morts par an. Je pense que tout le monde sera d’accord avec moi pour dire que c’est moche. 

Cependant le coton est tellement omniprésent dans nos vies qu’il n’est pas aisé de changer nos habitudes. Comme pour tout je considère que la façon la plus simple d’évoluer vers une consommation plus responsable et de commencer petit à petit. 

Je pense que stopper l’utilisation du coton jetable peut être un bon début. Le coton à démaquiller par exemple est aussi polluant que pour un t-shirt mais en plus on va l’utiliser environ 10 secondes seulement avant qu’il finisse à la poubelle. Autant de ressources mobilisées pour quelque chose d’aussi éphémère c’est quand même un peu dommage. Au final, le coton jetable représente à lui seul 7m3 de déchets par femme sur toute une vie. Cette consommation n’est donc pas si anodine. 


2/ Les tendances d’Emma : petit focus sur l’entreprise 

Les Tendances d’Emma est une entreprise française qui propose des produits pour nous aider à diminuer la consommation de coton jetable. Elle souhaite proposer de vraies alternatives au coton avec des produits pratiques, qui ne sont pas une contrainte au quotidien, afin de faciliter l’adoption de ces nouveaux gestes. Le credo c’est d'abord pratique, ensuite écologique... et enfin économique ! Sa démarche que je trouve vraiment intéressante est globale et je pense que beaucoup d’entreprises devraient s’en inspirer. Rien ne m’agace plus par exemple que des produits écolo que je vais recevoir emballés dans du plastique. Ci-dessous quelques passages choisis sur leurs engagements : 

Les valeurs de l’entreprise 

Engagement : nos produits participent à la construction d’un mode de consommation plus durable. Nous nous engageons pour construire un monde économique plus responsable et plus juste. Et concrètement tous les produits textiles sont fabriqués par une prison et un ESAT, ils sont également conditionnés et même parfois expédiés par eux. 

Authenticité : nous croyons dans un monde authentique où la sincérité et la transparence sont les fondements de la relation avec nos clients, fournisseurs et partenaires. C’est pour cela qu’on est joignable, en France. C’est Silvana, Elodie, Aurélie et Cathy qui se chargent des envois, du suivi client, de la gestion de la production, tout cela en direct d’Auxerre, en Bourgogne ! Emma est à Grenoble, elle se charge de tout le développement des Tendances d’Emma et du suivi commercial, marketing et com. 

Expertise : nous mettons à votre disposition toute notre expertise en recherchant en permanence le meilleur pour lui comme pour la planète. On réfléchit à pourquoi on fait chaque chose... 

Des emballages réfléchis 

Emma pense qu'un produit c'est un ensemble. Y compris son emballage. Et que notre démarche doit être globale, réfléchie et pensée. Que tous les gestes comptent. En 2016, quand elle a appelé son fournisseur de plastique recyclable pour avoir plus de détail sur la filière de recyclage... Gloups. Elle apprend que le plastique et recyclable 9 fois... mais que la filière n'existe pas ! 

Ah ça non ! Ni une ni deux la voilà partie à la recherche d'une solution ! (Ah ben oui, elle est comme ça Emma...) 

Et c'est comme ça que nos packaging "Zéro scotch, zéro colle, zéro plastique" sont nés : 
- La fermeture de nos packagings a été pensée avec une patte de fermeture qui évite toute colle sur les bords des packagings 
- Le maximum de la surface du papier est utilisé pour l'impression 
- Les modes d'emploi, lorsqu'ils sont indispensables, sont imprimés à l'intérieur du packaging sur la seconde face papier
- Une fenêtre d'ouverture vous permet de toucher le tissu du produit en magasin 
- Notre papier est un produit totalement recyclé de fabrication française sans chlore sans métaux lourds et 100% recyclé 
- Toutes les encres quadrichromie sont bio végétales 
- Les vernis de couverture sont sans solvant 

Et notre imprimeur dans tout ça ? 

Aujourd'hui, tous les imprimeurs impriment dans le respect des normes. Notre imprimeur, Thierry, nous l'avons choisi pour des raisons qui vont bien au-delà de simples normes. Voici les démarches qu'il met en œuvre, au-delà du cahier des charges des labels habituels : 
- La récupération gratuite de tous vieux documents imprimés (par leurs soins, ou pas) pour recyclage. 
- Mise à disposition de leurs clients des poubelles de bureau personnalisables, à vocation de tri sélectif papier directement sur le lieu de travail. Ils proposent en parallèle la récupération et collecte de ces papiers, avec mise à disposition de container. 
- Engagement en partenariat avec une association à planter au moins 3 000 arbres en 3 ans au nord du Pérou : 100 arbres stockent 33 000 kg de CO2 sur 3 ans. 
- Engagement pour des livraisons moins polluantes. 


3/ Les produits que j’ai testés 

A/ Le kit Eco Net 



La promesse : 15 lingettes lavables (20x20 cm) multi-usages pour remplacer l'essuie-tout dans la cuisine. Livrées dans leur boîte en bois fabriquée en France pour les stocker et un filet en coton bio pour les laver. C'est LE kit indispensable dans la cuisine ou le salon pour toute la famille. 

Mon expérience : C'est simple, on a plus jamais utilisé de sopalin depuis qu'on a acheté le kit. Ça sert à essuyer les fruits et légumes après lavage, les éclaboussures et accidents, les pattes du chat et tellement d'autres choses. Elles sont douces et très agréables à utiliser avec une très bonne capacité absorbante. En plus, ça ne se déchire pas quand c'est humide. Elles se lavent plutôt bien même si on trouve qu'en les mettant dans le filet elles sont un peu écrasées et ne se lavent pas bien. C'est un peu pénible au moment d'avoir plein de lingettes à étendre mais c'est loin d'être insurmontable. Une super bonne solution pour réduire nos déchets.


B/ Le kit éco test beauté 















L'idée : Un des produits phares des Tendances d'Emma c'est le kit Eco Belle : un kit de carrés démaquillants pour remplacer le coton jetable dans notre routine beauté quotidienne. Seulement voilà, le kit a un coût et en plus il est disponible en plusieurs versions : coton bio, bambou et eucalyptus. Alors Emma a eu la très bonne idée de proposer des kits découverte avec un carré de chaque sorte afin que l'on puisse tester avant d'acheter le kit complet et décider quel tissu on préférait. C'est vraiment une super initiative. Le kit éco test coûte 5€ (+3,5€ de port) et il est remboursé (y compris frais de port) si vous décidez d'acheter un kit Eco Belle par la suite. Cool non ? 

Les différentes matières : Les Tendances d'Emma propose 3 tissus. Aucun n'est parfait et surtout le rendu est très différent, et comme tous les goûts sont dans la nature c'est plutôt une bonne idée d'offrir le choix. 
- L'eucalyptus biface : Il s'utilise avec tous les types de soins, fluides ou épais, bio ou conventionnels. Tous les types de peau l'adoreront . Il a été créé en exclusivité pour les Tendances d'Emma par leur fournisseur historique de tissu.  En plus d'être le moins impactant de leurs tissus, il vous offre douceur, confort et souplesse incroyable, encore plus confortable que le coton. Fabriqué à partir de pulpe d'eucalyptus issu de forêts gérées durablement, ce tissu est la première viscose propre : l'eucalyptus est transformé en tissu à l'aide d'un solvant recyclable en circuit quasi fermé. Il est composé de 80% de viscose de Tencel® et de 20 % polyester  (donc pas parfait non plus). Le tissu garanti sans rejet de substances nocives ou pouvant nuire à la santé et à l'environnement. Le petit plus ? Aucun effet "dédoublement de tissu" . 
- Le bambou : A utiliser si vos produits de soin ne sont pas bio, avec des textures épaisses ou les huiles. Particulièrement indiqué pour les peaux mixtes à grasse. Pour celles qui souhaitent remplacer leur coton par un produit coloré et fun, le bambou se décline en couleur . Avec une culture très bénéfique, le tissu bambou est particulièrement épais et confortable. Plus agréable que le coton, il s'entretient très facilement.  Le bambou pousse sans apport d'eau et sans aucun pesticide. Sa culture est bénéfique pour la planète, car il absorbe plus de dioxyde de carbone et rejette plus d'oxygène que les autres cultures. Sa transformation en viscose douce et souple nécessite malheureusement un solvant non recyclable.  Le tissu est composé de 90% de viscose de bambou et de 10 % polyester .  Le tissu garanti sans rejet de substances nocives ou pouvant nuire à la santé et à l'environnement. Le petit plus ? Le plus épais des tissu.  
- Le coton bio biface : Côté fines bouclettes : Des textures fluides : Hydrolats et eaux micellaires. Et nous on aime bien le côté "friction du matin, réveil plein d'entrain". Côté lisse : Des textures épaisses (sinon ça glisse) : Laits et huiles. Nous on aime bien le côté "un peu de douceur dans ce monde de brutes". Pour celles qui veulent remplacer leur coton bio jetable par un produit le plus bio possible.  Avec une culture sans apport de produits chimiques, une transformation grâce à de l'eau, le coton bio est le plus naturel de nos tissu.  Le coton bio est cultivé, contrairement au coton conventionnel, sans pesticide et insecticide. Sa culture, même en bio, nécessite de l'eau d'irrigation dans des quantités identiques. Sa transformation se fait aussi grâce à de l'eau, en quantité moindres que pour la transformation du coton conventionnel.  Le tissu est composé à 100 % de coton bio.  Tissu garanti cultivé et tissé dans une démarche globale de respect de l'environnement et des hommes. Le petite plus ? Le plus "bio" des tissus . 

Mon expérience : Alors les carrés bambou j'ai carrément pas aimé. Le trouve le coté épais du truc pas du tout agréable. Je trouve le rendu assez grossier, les bouclettes de la microfibre me râpent le visage et plus ça met 10 ans à sécher. Le coton bio j'ai bien aimé. Le coté bouclette démaquille très efficacement; l'autre côté est tout doux. J'aime bien. La palme revient au disque eucalyptus. Le coté bouclette est moins efficace que le coton mais comme je compte passer au démaquillage à l'huile c'est pas grave du tout. Et l'autre côté est d'une douceur ! Mais d'une douceur ! C'est comme se passer un nuage sur le visage. J'adore. Je les utilise avec mon démaquillant biphasé liquide et pour sécher le surplus d'hydrolat. Le tissu est extrêmement fin ce qui est très agréable à utiliser et en plus il sèchent très vite. Le seul bémol, qui est valable pour les 3 matières, c'est que lors d'une utilisation pour le démaquillage, les taches noires de mascara ont tendance à ne pas partir au lavage et c'est assez pénible s'il faut les détacher systématiquement à la main au préalable. Sinon on peut aussi vivre avec des carrés qui ne sont pas niquels mais on sait qu'ils sont propres. Autre petit inconvénient qui est surtout valable pour l'eucalyptus, le tissu est tellement doux qu'il a aussi tendance à accrocher les poussières et les poils de chat. J'essaye donc de les ranger à l'abri dans leur boite dès qu'ils sont sec pour qu'ils n'attrapent pas les saletés. 


C/ La serviette à cheveux 

La promesse : Enfin une serviette qui reste en place tout en vous faisant gagner du temps ! Qui a trop de temps le matin ? Mettez votre serviette à cheveux et continuez vos occupations ! Enlevez là... Vos cheveux sont presque secs ! Cette serviette en bambou absorbe 4 fois mieux qu’une serviette classique et tient seule sur la tête. Simple et efficace d’utilisation, elle permet de prendre soin des cheveux en évitant de les essuyer de manière traumatique ou de les attacher encore mouillés. Son système d’attache unique et sans bouton lui permet de tenir sur toutes les tailles de tête, enfant ou adulte. 
Des cheveux mieux essorés cela veut dire un sèche-cheveux moins longtemps utilisé. Donc des cheveux moins brûlés, en meilleur santé ! Chez les Tendances d’Emma, on revendique nos choix. Nous pensons qu’utiliser moins longtemps son sèche-cheveux, et donc l’électricité c’est aussi un moyen de gagner du temps le matin tout en étant bénéfique pour la planète. Se simplifier la vie, avoir des cheveux en pleine santé tout en évitant d’utiliser des microfibres 100% polyester pour absorber, c’est finalement l’essentiel, non ? 

Mon expérience : Depuis que je suis passée au produits bio j’ai aussi drastiquement réduit l’utilisation de mon sèche-cheveux. C’est d’abord pour des contraintes de temps mais c’est aussi pour garder de beaux cheveux. Avant j’utilisais des produits à base de silicone pour protéger la fibre de la chaleur. Avec des produits naturels il est plus difficile de trouver des produits qui protègent le cheveu efficacement du sèche-cheveux donc j’ai décidé de m’en passer au quotidien et de le réserver aux grandes occasions. Bref tout ça c’est bien beau mais l’hiver pointant le bout de son nez c’est bien moins agréable de partir au travail le matin avec les cheveux encore humides. C’est là que la serviette d’Emma entre en jeu. Et ce n’est pas un miracle mais ça fonctionne quand même plutôt bien. J’ai remarqué qu’en laissant la serviette sur mon crâne a peu près pour le même temps que ma serviette habituelle mes cheveux étaient mieux essorés. Par contre je pense qu’il ne faut pas la garder trop longtemps car vos cheveux sèchent en gardant la forme dans la laquelle ils sont enroulés et ce n'est pas forcément l'effet souhaité. Je ne suis pas hyper fan du système d'attache, je trouve que je m'en sors mieux avec ma technique classique d'enroulé bloqué dans la nuque. Au final, ce n'est pas un achat indispensable. Si vous cherchez une serviette à cheveux qui prend peu de place mais agréable à utiliser (pas comme les serviettes Décathlon) je vous la recommande mais pas la peine de remplacer toutes vos serviettes habituelles par de la microfibre bambou, l'effet n'est pas si spectaculaire que ça. 


D/ Les gants de layering 














La promesse : Ils sont en eucalyptus ultra doux. Très pratiques pour enlever vos produits "à la manière des pros" ils sont à utiliser en les passant sous l'eau chaude ou froide selon les étapes du layering. Vous pourrez ainsi ouvrir (avec de l'eau chaude) ou refermer les pores de votre peau (avec de l'eau froide). Vous rincerez ainsi de manière plus efficace les produits utilisés. 

Mon expérience : C'est la même matière que les carrés démaquillants en eucalyptus donc j'adore leur douceur. C'est très pratique pour rincer mon nettoyant visage par exemple. Perso, ça m'évite d'asperger la salle de bain à grands coups de splashs d'eau fraîche sur mon visage. Finalement c'est un peu le même principe que le gant de toilette traditionnel de nos grands parents sauf qu'il est plus petit, plus doux et destiné à être lavé après chaque utilisation (si l'on souhaite une hygiène optimale). On peut aussi s'en servir pour enlever un excédent d'huile ou autre. Ils ne sont pas indispensables mais assez pratiques quand même. J'en ai 6, j'aimerais bien en avoir plus car souvent je tombe en panne entre deux lessives, mais ils sont un peu chers donc on verra plus tard pour faire grandir mon stock. 


E/ Le kit Eco Belle Bois + 



La promesse : 20 carrés démaquillants lavables (10x10cm), dans leur boîte en bois fabriquée en France pour les stocker et un filet en coton bio pour les laver. Le kit le plus économique de la gamme, pour celles qui veulent un confort d'utilisation maximal ou qui utilisent plus de 2 cotons par jour. Pratique : une boite en bois fabriquée en France, un filet et 20 carrés démaquillants. On ne change rien, on garde son produit de soin et zoup direct dans la première machine qui passe. Economique : 250€ d'économie réalisée. C'est 6 fois moins cher que le coton jetable. Ecologique : zéro déchet, zéro contrainte. Ne serait-il pas temps de prendre un peu soin de notre planète ? 

Mon expérience : J'avais déjà testé la matière quelques semaines plus tôt avec le kit éco net donc pas de surprise je suis toujours aussi fan. Le fait d'en avoir un grand nombre me permet de ne jamais être à court. Au début c'était un peu bizarre car le contact sur la peau est quand même un peu différent du coton jetable. Plusieurs se sont retrouvés dans la poubelle par un geste machinal aussi ! Maintenant l'habitude prise je me demande pourquoi ce type de produit est encore marginal. Il y d'autres marques qui se sont lancées dans la commercialisation de ce type de produits. Vous trouverez forcément votre bonheur. Essayez !


F/ Les serviettes de layering 

La promesse : Large et généreuse (30X30 cm) Elle est en bambou ultra absorbante. Elle permettra de sécher 4 fois mieux votre peau et de préserver ainsi vos facteurs naturels d'hydratation. 

Mon expérience : C'est l'alternative au séchage par mouchoirs préconisé dans la technique du layering. L'idée c'est que votre serviette de bain est pleine de bactéries du fait du climat chaud et humide qui règne en général dans les salles de bains. De plus vous allez la mouiller et la faire sécher à de nombreuses reprises dans la semaine et les bactéries raffolent de l'humidité pour se développer. Donc on vous a peut-être déjà conseillé de vous sécher le visage avec un mouchoir pour éviter le transfert de bactéries et l'apparition de boutons. Aussi car avec une serviette on a tendance à frotter et à irriter la peau alors qu'avec un mouchoir l'idée est de tamponner délicatement sa peau. L'idée c'est de faire la même chose avec cette petite serviette de layering. Son format est adapté au visage et elle va sécher bien mieux qu'un mouchoir. Vous pouvez la mettre à laver après chaque utilisation pour toujours utiliser une serviette propre. Vu son format elle ne va pas surcharger votre machine à laver. Je la trouve très agréable à utiliser même si pas forcément hyper pratique d'avoir plein de serviettes différentes. Ce n'est pas forcément un indispensable mais sympa à utiliser et vous donne l'impression de vous faire des soins comme une pro.

Commentaires

  1. Un immense merci à vous pour ce magnifique article. N'hésitez pas à revenir vers nous dès que vous le souhaitez. Bravo et continuez ! Les Tendances d'Emma

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Popular Posts

Le masque merveilleux par Ultra Doux : l'erreur de la débutante

Les produits Ultra Doux et moi, c’est une longue histoire d’amour. Mais les histoires d’amour finissent mal, en généraaaal ... 

Festival des Templiers - Marathon du Larzac

Pour le dernier trail de la saison, nous nous attaquons à l’un des plus gros évènements trail de France: le festival des Templiers. Ce n'est pas moins de 14 courses aux formats variés qui sont proposées et qui attirent plus de 10000 coureurs de 45 nationalités différentes. La course la plus emblématique est la grande course des Templiers le dimanche mais qui, pour la première fois en 25 ans d'existence, a été annulée pour raison météorologique cette année. Par chance, avec mes amis, nous avions opté pour des courses qui se déroulaient le vendredi matin pour lesquelles nous avons eu d'excellentes conditions climatiques. Ces courses avaient surtout l'avantage d'être limitées à quelques centaines de participant permettant une ambiance plus intimiste.  La course n'a pas commencé qu'on en prend déjà plein les mirettes Après 7h de route jeudi, nous avons récupéré nos dossards, puis nous avons fait un tour rapide du salon du trail très bien fourni av

DeNovo : la (petite) marque française de cosmétiques éthiques et naturels qui gagne à être connue

Cela fait très longtemps que je voulais faire un article dédié à cette jolie marque. J'ai attendu un peu pour avoir testé un bon panel de produits et je vous présente aujourd'hui mes impressions sur tout ce que j'ai testé depuis un peu plus d'un an.