Accéder au contenu principal

Semi-marathon des Boucles de la Seine


Ce week-end j'étais de retour dans ma Normandie pour le premier semi de l'année. Retour sur cette course ...


3 ans après mon tout premier semi ici-même, je reprends le départ du semi des Boucles de la Seine sur mes terres natales. A l’époque c’est sous un beau soleil et morte de chaud que je franchis la ligne d’arrivée en 2h11’52’’. Cette année le ciel est couvert et le vent … glacial. Le temps est sec et c’est déjà ça. La première boucle se passe plutôt bien, je suis très régulière à une allure de 5‘30’’ (légèrement en dessous de l’objectif de base de 5’25’’, tant pis). Pourtant je sens que je ne suis pas aussi à l’aise que je devrais l’être sur un début de semi. Et puis sur la deuxième boucle c’est l’explosion, le vent pleine face me glace, les jambes deviennent lourdes et les points de côté se succèdent. Les 11km restants sont complètement irréguliers, entre épuisement et tentatives de relance. Les super sensations du dernier semi à Boulogne n’ont pas été au rendez-vous et décidément ce début d’année les courses sur route me sourient moins que d’habitude. Je sauve l’honneur en terminant en moins de 2h mais pas de record battu pour cette fois. Plus qu’à soigner cette vilaine crève que je traîne depuis vendredi pour espérer prendre plus de plaisir sur la prochaine course qui arrive très bientôt et qui réservera, je l’espère, de meilleures sensations J


Course : Semi des Boucles de la Seine (76)
Date : 18/03/2018
Distance : 21,097km
Temps réel : 1h59’01’’
Temps officiel : 1h59’41’’
Prix : 15€

Evolution de mon allure tout au long de cette course (on voit très bien le décrochage à mi-course)


Récapitulatif de mes résultats sur semi

Commentaires

Popular Posts

Le masque merveilleux par Ultra Doux : l'erreur de la débutante

Les produits Ultra Doux et moi, c’est une longue histoire d’amour. Mais les histoires d’amour finissent mal, en généraaaal ... 

Festival des Templiers - Marathon du Larzac

Pour le dernier trail de la saison, nous nous attaquons à l’un des plus gros évènements trail de France: le festival des Templiers. Ce n'est pas moins de 14 courses aux formats variés qui sont proposées et qui attirent plus de 10000 coureurs de 45 nationalités différentes. La course la plus emblématique est la grande course des Templiers le dimanche mais qui, pour la première fois en 25 ans d'existence, a été annulée pour raison météorologique cette année. Par chance, avec mes amis, nous avions opté pour des courses qui se déroulaient le vendredi matin pour lesquelles nous avons eu d'excellentes conditions climatiques. Ces courses avaient surtout l'avantage d'être limitées à quelques centaines de participant permettant une ambiance plus intimiste.  La course n'a pas commencé qu'on en prend déjà plein les mirettes Après 7h de route jeudi, nous avons récupéré nos dossards, puis nous avons fait un tour rapide du salon du trail très bien fourni av

DeNovo : la (petite) marque française de cosmétiques éthiques et naturels qui gagne à être connue

Cela fait très longtemps que je voulais faire un article dédié à cette jolie marque. J'ai attendu un peu pour avoir testé un bon panel de produits et je vous présente aujourd'hui mes impressions sur tout ce que j'ai testé depuis un peu plus d'un an.