Accéder au contenu principal

Le Potager du Marais

Il y a deux semaines, on s'est offert un resto en amoureux pour nos 26 mois (#randomanniversaries) et c'est sur un petit restaurant dans le marais à deux pas des Halles que nous avons jeté notre dévolu. Le Potager du Marais est un restaurant 100% bio et vegan qui réunit touristes et parisiens, néophytes curieux et défenseurs des animaux convaincus dans une petite salle d'une trentaine de couvert (et une mini terrasse de 3 tables) avec un service très sympathique.

En ce mois de juillet bien chaud, je suis très attirée par les jus de fruits, j'ai donc commencé par un smoothie mangue passion de la marque Meneau. Délicieux, bio et sans sucres ajoutés ! En entrée nous avons pris un assortiment de tartinades à partager, servies avec du pain complet bien entendu. Dans l'assiette : tartare d'algues, caviar d'aubergines, terrine forestière et houmous. J'étais assez circonspecte sur le tartare d'algue car je ne suis pas une grande fan d'algues mais c'est excellent. Le houmous et le caviar d'aubergines, plus classiques, était très bien réalisés et restent mes favoris. Quand à la terrine aux champignons, je n'aime pas les champignons mais j'ai quand même goûté. Le goût de champignon n'était pas très prononcé donc j'ai bien aimé. Mais pour les amateurs de champignons je pense que ça mériterait d'être un peu plus goûtu.



Avec tout le pain qu'on a englouti avec ces merveilleuses tartinades, on était déjà un peu calés, mais fidèles à nos habitudes nous avons quand même fait grand honneur aux plat que nous avions commandé : roulé de lupin à la florentine et aux champignons, sauce à l’estragon accompagné de riz demi-complet aux amandes pour lui et blanquette de soja à la citronnelle avec un écrasé de pomme de terre pour moi. 

Sur le roulé je n'ai goûté que la "croûte" fabriquée à partir de farine de lupin (légumineuse) qui n'était pas mal du tout. Je n'ai pas vraiment touché à la farce à cause des champignons. La sauce à l'estragon était délicieuse également. Et le riz aux amandes une tuerie ! 


En ce qui concerne ma blanquette le mot qui me vient à l'esprit est bluffante. C'est typiquement le genre de recette qui peut démontrer à un omnivore que la cuisine végétalienne est tout sauf insipide. Je ne suis pas du tout pour les aliments de substitution au quotidien. Je pense que le végétarisme ou le végétalisme passe par revoir complètement sa manière de se nourrir et pas simplement remplacer les produit animaux par les substituts végétaux souvent ultra-transformés. Toutefois pour un petit plaisir de temps en temps, pour varier son alimentation ou pour faire découvrir ce mode d'alimentation aux sceptiques je pense que c'est vraiment chouette de goûter une réinterprétation d'un plat traditionnel en mode végétalien. Je pense que si je n'avais pas su où j'étais, j'aurais pensé manger de la viande dans de la crème fraîche. Le soja texturé était de très bonne qualité avec un vrai effet fausse viande. Ce qui m'a le plus impressionné c'est la sauce. Elle était délicieuse, très bien assaisonnée et parfumée avec la citronnelle que j'aime tant, quelques rondelles de carotte et des petits pois, et surtout la texture de la crème était juste parfaite. Le genre de texture que je ne pensais pas accessible avec de la crème de soja. On en utilise souvent à la maison mais le résultat est souvent semblable à celui de la crème fleurette : assez liquide. Ici on a l'impression d'avoir une crème fraîche épaisse directement sortie de la ferme dans son assiette. On a essayé d'extirper les secrets du chef pour obtenir ce résultat mais sans succès ;) En accompagnement l'écrasé de pomme de terre en revanche ne m'a pas séduite plus que ça. On avait en plus dans les deux assiettes quelques feuilles de salade verte avec des carottes rappées ainsi qu'une portion de haricots verts à la tomate. J'ai été un peu déçue par les haricots qui sortaient visiblement d'une boite de conserve et j'ai une sainte horreur des légumes en conserve car j'aime mes légumes croquants et si possible avec un bon goût. Heureusement, le petit assaisonnement à base de tomate cachait un peu la misère. Ce petit bémol ne vient pas entacher l'excellente impression que cette blanquette m'a laissé.



Très sincèrement après avoir englouti notre entrées et nos plats jusqu'à la dernière goutte de sauce, nous n'avions plus faim mais nous sommes bien trop gourmands pour faire l'impasse sur le dessert. Tous les desserts me donnaient envie. Etant donné la météo, je me suis laissée séduire par quelque chose de fruité : le crumble aux fruits rouges et mon amoureux a choisi une crème brûlée aux abricots. Sans œufs et sans lait, la crème brûlée donnait très bien le change. Je n'aime pas vraiment la crème brûlée classique du coup je crois que j'ai préféré celle-ci. Quand à mon crumble je n'ai pas été déçue. La pâte à crumble enrichie de poudre de noisette était vraiment super top et venait adoucir l'acidité des fruits rouges.





J'espère que je vous ai fait un peu saliver et donné envie de tenter l'expérience du restaurant végétalien. Nous on compte y retourner prochainement pour tester les autres plats qui nous faisaient envie. Si vous voulez regarder la carte avant de vous jeter à l'eau c'est ici. Bon appétit !

PS : Je vous recommande de réserver car on a vu pas mal de monde se faire refuser car ils étaient complet.

Commentaires

Popular Posts

Le masque merveilleux par Ultra Doux : l'erreur de la débutante

Les produits Ultra Doux et moi, c’est une longue histoire d’amour. Mais les histoires d’amour finissent mal, en généraaaal ... 

Festival des Templiers - Marathon du Larzac

Pour le dernier trail de la saison, nous nous attaquons à l’un des plus gros évènements trail de France: le festival des Templiers. Ce n'est pas moins de 14 courses aux formats variés qui sont proposées et qui attirent plus de 10000 coureurs de 45 nationalités différentes. La course la plus emblématique est la grande course des Templiers le dimanche mais qui, pour la première fois en 25 ans d'existence, a été annulée pour raison météorologique cette année. Par chance, avec mes amis, nous avions opté pour des courses qui se déroulaient le vendredi matin pour lesquelles nous avons eu d'excellentes conditions climatiques. Ces courses avaient surtout l'avantage d'être limitées à quelques centaines de participant permettant une ambiance plus intimiste.  La course n'a pas commencé qu'on en prend déjà plein les mirettes Après 7h de route jeudi, nous avons récupéré nos dossards, puis nous avons fait un tour rapide du salon du trail très bien fourni av

DeNovo : la (petite) marque française de cosmétiques éthiques et naturels qui gagne à être connue

Cela fait très longtemps que je voulais faire un article dédié à cette jolie marque. J'ai attendu un peu pour avoir testé un bon panel de produits et je vous présente aujourd'hui mes impressions sur tout ce que j'ai testé depuis un peu plus d'un an.