Accéder au contenu principal

Les 10km d'Heudebouville

Ce n'était pas prévu dans mon planning déjà un peu chargé d'automne mais finalement j'ai décidé de m'inscrire à un 10km un peu au dernier moment. Je n'étais pas satisfaite de ma performance aux Foulées Etampoises en février que j'avais courues malade, je n'avais pas pu courir le Tour de Houilles en avril pour cause d’œdème au genou. Une fois l’œdème guéri plus de place dans le planning pour insérer un petit 10 bornes, puis c'est l'été et la pénurie de courses sur route. J'avais bien mis au programme un 10km mais en novembre seulement... Et novembre ça me paraissait loin et j'avais envie de tester les résultats de tout le travail de VMA que j'ai fait cette année au plus vite. Alors voilà, j'ai trouvé une course pas loin, j'ai sauté sur l'occasion :)

Ready to go

En termes d'objectif, je voulais passer sous la barre des 50'. J'ai cette objectif depuis un moment mais travailler sa VMA prend du temps... Je m'en approche de course en course et je m'en sens maintenant enfin capable. Le problème avec cette course c'est son profil. En fin de parcours, il y a une grosse côte de près de 2km qui risque de fortement me compliquer la tâche. Je vais donc essayer de prendre de l'avance en début de course pour compenser le temps que je vais perdre dans la côte. J'établit un petit plan de course avec les allures idéale pour tenir mon objectif. Aussi, sur la page d’accueil du site au moment de l'inscription, je vois que la première féminine de 2017 gagnait en 51'11". J'ai donc même caressé des espoirs de podium sur cette petite course de campagne... Sur un malentendu...

Le parcours

Le matin de la course j'arrive à Heudebouville à 8h35 pour retirer mon dossard. C'est le lieu d'arrivée des deux courses, le 10km et le semi. La zone de départ  du semi est à proximité. En revanche, le départ du 10km se fait à Venables et nous suivront le parcours du semi-marathon jusqu'à la fin. Des navettes sont prévues pour nous acheminer au départ. Malheureusement les horaires des navettes ne nous ont pas été données en amont. J'apprends au moment du retrait de dossard que les départs sont à 8h40 et 9h. Je vise donc celle de 9h. Voyant qu'elle n'arrivait pas je comment l'échauffement. Finalement, le bus n'arrivera qu'à 9h20 et part à 9h25, une fois sur place j'ai 5 min pour finir l'échauffement que j'aurais donc fait un peu en pointillés. Le départ est simplement matérialisé par 2 flammes et les deux voitures des organisateurs sur une route au milieu d'un champ.

Allure de course (réel vs. planifié)
Le départ est donné simultanément au semi à 9h45. Ça part assez vite, même chez les filles, le premier kilomètre est en descente ce qui n'incite pas à être raisonnable. Je vois dès le départ que ça risque d'être compliqué pour un podium, je me concentre donc sur l'essentiel : ma performance et respecter l'allure que je me suis fixée. Après un premier kilomètre assez rapide à cause de la descente, je commence à trouver mon allure sur le deuxième kilomètre. Le parcours est très calme. Au bout de 4km je commence à forcer un peu pour maintenir l'allure. Un peu après 5km le route longe de près la Seine et le paysage est très agréable mais au 7ème km c'est déjà la côte tant redoutée : presque 2km avec un peu plus de 150m de dénivelé positif. Un petit passage au ravito pour prendre de l'eau pour me donner du courage et j'essaye de prendre une allure qui me permette à la fois de ne pas perdre de terrain sur les autres mais aussi d’avoir des jambes jusqu'au bout. Difficile de doser son effort précisément. Je vois que je prends du retard par rapport à mon objectif mais d'un côté je veux pouvoir relancer sur le plat à la fin. Ce que je fais finalement et qui me permet de reprendre une place avant l'arrivée. Je finis sur un sprint endiablé sur les derniers mètres qui ne sera pas suffisant pour reprendre encore une place.

Le cadeau à l'arrivée

Au final, un nouveau record personnel sur 10km même si l'objectif des 50' n'est pas encore atteint.  Je suis super contente d'avoir tenu mon allure sur le plat et d'avoir été régulière. Cette course m'a permis de me tester sur cette distance et je suis confiante pour La Course Royale en novembre dont le parcours plus roulant me permettra normalement d'y faire un chouette chrono. 

Mes résultats sur 10km au fil du temps

Course : 10km d'Heudebouville (27 - Eure)
Date : 26/08/2018
Distance : 10 km
Temps : 50'50''
Classement : 42/121 au scratch et 5/37 au classement féminin

Commentaires

Popular Posts

Le masque merveilleux par Ultra Doux : l'erreur de la débutante

Les produits Ultra Doux et moi, c’est une longue histoire d’amour. Mais les histoires d’amour finissent mal, en généraaaal ... 

Festival des Templiers - Marathon du Larzac

Pour le dernier trail de la saison, nous nous attaquons à l’un des plus gros évènements trail de France: le festival des Templiers. Ce n'est pas moins de 14 courses aux formats variés qui sont proposées et qui attirent plus de 10000 coureurs de 45 nationalités différentes. La course la plus emblématique est la grande course des Templiers le dimanche mais qui, pour la première fois en 25 ans d'existence, a été annulée pour raison météorologique cette année. Par chance, avec mes amis, nous avions opté pour des courses qui se déroulaient le vendredi matin pour lesquelles nous avons eu d'excellentes conditions climatiques. Ces courses avaient surtout l'avantage d'être limitées à quelques centaines de participant permettant une ambiance plus intimiste.  La course n'a pas commencé qu'on en prend déjà plein les mirettes Après 7h de route jeudi, nous avons récupéré nos dossards, puis nous avons fait un tour rapide du salon du trail très bien fourni av

DeNovo : la (petite) marque française de cosmétiques éthiques et naturels qui gagne à être connue

Cela fait très longtemps que je voulais faire un article dédié à cette jolie marque. J'ai attendu un peu pour avoir testé un bon panel de produits et je vous présente aujourd'hui mes impressions sur tout ce que j'ai testé depuis un peu plus d'un an.