Accéder au contenu principal

[ Maroc 2018 ] J5 - Retour à Marrakech

Rando : Refuge des Mouflons (3200m) -> Imlil (1740m) [11,6km - 03h10 - D-1500]

Nous avons mis le réveil un peu plus tôt pour être de bonne heure à Imlil comme on n’est pas sur de temps qu’il nous faudra pour avoir un taxi. Après le petit déjeuner habituel, nous prenons le départ vers 8h30. Le sentier descend en pente douce sur tout le trajet, assez caillouteux au début, il devient franchement roulant à mi-chemin. Le trajet est ponctué de nombreuses petites échoppes où sont vendus des sodas et des jus d’orange mais également des sucreries. Nous croisons beaucoup de personnes en route pour le Toubkal mais aussi un nombre impressionnant de mules. Nous descendons à bonne allure et atteignons Imlil après 3h de marche conformément aux indications du topoguide comme tout au long de notre trek.

Petit agneau

On retrouve la civilisation avec ce village juste avant Imlil

Nous descendons à l’entrée du village pour y trouver un grand taxi. Il nous propose un trajet à 50 drh que nous négocions 40 drh (fini de se faire avoir en ayant pas ce réflexe) soit moins cher que l’aller en minibus. Nous devons attendre un peu pour que le grand taxi soit complet. Pendant ce temps nous observons les mules de faire changer les fers puis un muletier à la retraite décide de tailler la bavette avec nous jusqu’au départ. Le taxi part 30 minutes plus tard et nous rejoignons Marrakech en moins d’1h30, bien plus rapide qu’à l’aller.

Une fois en ville nous nous dirigeons vers un petit restaurant recommandé par le routard (Oscar Progrès). Nous prenons des plats typiques : salade marocaine, couscous et tajine. C’est simple mais bon et très bon marché. L’endroit est niquel, ça nous change ! Nous décidons d’aller au riad pour demander à y déposer nos affaires pour le reste de la journée. Nous frappons à la porte et sommes agréablement surpris par le fait qu’on nous ouvre. Notre chambre est même prête. Comme promis le mercredi, nous sommes placés dans la meilleure chambre de la maison. La chambre est spacieuse et la décoration a vraiment beaucoup de charme avec son plafond sculpté et ses grandes vitres colorées.

Le riad (1/ On arrive directement au pied du bassin, 2/ Le patio du petit déjeuner, 3/ Notre chambre vue de l'extérieur avec son renfoncement en boiseries, 4/ et 5/ Vue depuis notre chambre

La chambre

Nous décidons pour notre première visite d’aller au Palis de Bahia à quelques minutes de marche. Nous pouvons quelques pièces et jardins de cette ancienne demeure d’un grand vizir. Comme dans beaucoup de monuments marocains je suis vraiment en amour avec les décors architecturaux finement sculptés. Les jolies fleurs dans les jardins retiennent également mon attention. La visite est bouclée en une heure en prenant bien notre temps. Au lieu de retourner directement au riad, nous tentons une promenade dans la ville qui nous mène dans les souks et finalement sur la place Jamaa el Fna où nous goûtons un jus d’orange frais à l’un des très nombreux stands. Nous rentrons au riad pour une douche bien méritée et fort agréable et en profitons pour jeter un œil à la première mi-temps de Croatie-Danemark.

Ci-dessous quelques photos prises pendant notre visite :















Nous ressortons pour diner (toujours sur les conseils du Routard) sur une terrasse à quelques minutes de là (Café Terrasse Palais el Badia). L’accueil y est très chaleureux, le cadre agréable et les plats très bons. En entrée, nous avons droit à une farandole de salades variées. En plat, mon amoureux tente un tajine végé et moi une pastilla au poulet. La pastilla est vraiment excellente et très copieuse. Une fois n’est pas coutume, j’ai même un peu de mal à finir. Pour terminer le repas se sont des oranges à la cannelle qui sont au menu et bien évidemment le traditionnel thé à la menthe. Nous restons un peu profiter de la vue, on peut étudier les vas et viens sur la place et également les nids de cigogne sur les hauts murs d’enceinte du palais qui ont quelque chose d’incongru. Le ventre bien plein nous partons pour une ballade digestive.  

Nous souhaitons retourner sur la place Jamaa el Fna pour y découvrir l’ambiance nocturne bien plus animée. En plus des stands à jus et des tatoueuses au hénné, de nombreux stands de grillades et autres plats variés ont pris place. La place est envahie de fumées et d’odeurs de nourriture. La foule y est plus dense que jamais. On retrouve les charmeurs / exploiteurs de serpents et des également des petits singes exhibés. Différents spectacles de rue sont donnés, à chaque fois entourés d’un large cercle de curieux. Nous poussons un peu plus loin au Nord à nouveau dans les souks où nous découvrons de nouvelles ruelles. Nous rentrons finalement après 1h30 de ballade, on perd un peu la notion du temps dans ce dédale de curiosités.
  

Commentaires

Popular Posts

Le masque merveilleux par Ultra Doux : l'erreur de la débutante

Les produits Ultra Doux et moi, c’est une longue histoire d’amour. Mais les histoires d’amour finissent mal, en généraaaal ... 

Festival des Templiers - Marathon du Larzac

Pour le dernier trail de la saison, nous nous attaquons à l’un des plus gros évènements trail de France: le festival des Templiers. Ce n'est pas moins de 14 courses aux formats variés qui sont proposées et qui attirent plus de 10000 coureurs de 45 nationalités différentes. La course la plus emblématique est la grande course des Templiers le dimanche mais qui, pour la première fois en 25 ans d'existence, a été annulée pour raison météorologique cette année. Par chance, avec mes amis, nous avions opté pour des courses qui se déroulaient le vendredi matin pour lesquelles nous avons eu d'excellentes conditions climatiques. Ces courses avaient surtout l'avantage d'être limitées à quelques centaines de participant permettant une ambiance plus intimiste.  La course n'a pas commencé qu'on en prend déjà plein les mirettes Après 7h de route jeudi, nous avons récupéré nos dossards, puis nous avons fait un tour rapide du salon du trail très bien fourni av

DeNovo : la (petite) marque française de cosmétiques éthiques et naturels qui gagne à être connue

Cela fait très longtemps que je voulais faire un article dédié à cette jolie marque. J'ai attendu un peu pour avoir testé un bon panel de produits et je vous présente aujourd'hui mes impressions sur tout ce que j'ai testé depuis un peu plus d'un an.