Accéder au contenu principal

[ Maroc 2018 ] J6 - Visites, hammam et hénné

Le réveil est un peu difficile après notre sortie un peu tardive de la veille. Nous descendons prendre notre petit déjeuner au rez-de-chaussée du riad, face au bassin.  Sans être exceptionnel, le repas est bien luxueux par rapport à notre séjour en montagne. Nous discutons de nos plans de la journée avec la gérante qui nous apprend que la Medersa Ben Youssef que nous souhaitions visiter l’après-midi est fermée pour rénovation. Déception ! Il faut trouver un plan B. Nous réservons par ailleurs par ailleurs auprès de la gérante une séance de hammam et de massage en fin d’après-midi. Vers 10h30 nous partons en quête d’un taxi pour nous emmener au jardin Majorelle dans la ville nouvelle de Marrakech. Nous nous faisons avoir comme des bleus en ne demandant pas le tarif au départ. La dame du riad nous estimait la course à une trentaine de dirhams. Le chauffeur nous réclame 60. Nous nous en sortons pour 50. 

La visite du jardin Majorelle est agréable : c’est très ombragé et frais. Nous y découvrons une myriade de cactus et de plantes type agave différentes. Le studio tout peint de bleu d’André Majorelle est assez photogénique. Nous pouvons rire des autres touristes qui s’adonnent à des shootings photo plus ou moins ridicules. Nous enchainons avec le musée Yves-Saint-Laurent  récemment ouvert à quelques mètres de là. Nous y découvrons la vie et l’œuvre du couturier ainsi qu’une sélection de pièces de haute couture.  















Nous retournons vers la médina pour déjeuner avec un tarif un peu mieux négocié. Nous nous faisons déposer au pied du minaret de la Koutoubia pour l’admirer puis nous nous dirigeons vers le restaurant. Nous avons choisi une adresse juste à côté de celui d’hier midi, également recommandé par le Routard, qui sert le même type de plats traditionnels et bon marchés. 

La Koutoubia

Couscous et kefta pour le déjeuner

Ensuite, nous marchons vers le nord de la médina pour visiter le Jardin Secret, plan B que nous avons trouvé en feuilletant le Routard. Il s’agit d’un ancien riad qui était en décrépitude qui a été complètement rénové très récemment, environ 1 an ou 2. On peut y découvrir le fonctionnement du système d’irrigation du jardin qui est d’époque. Comme je jardin a été récemment replanté les arbres ne sont pas assez haut pour faire de l’ombre donc on a eu un peu chaud  mais la visite n’est pas inintéressante. Il était déjà l’heure de rentrer au riad pour notre hammam.







Après les 2h de soins au hammam privé du riad (un peu petit par contre et nous avons du faire nos massage l’un après l’autre… Il aurait été plus intéressant d’aller dans un vrai hammam) et avoir regardé un peu de foot, nous ressortons pour aller au Henna Art Café que j’avais repéré en passant dans notre rue et qui figure aussi dans le guide. L’originalité de ce café est de proposer à la fois de la nourriture et un espace de tatouage au henné, ils vendent également des petits articles décorés au henné. Ils garantissent l’utilisation de henné naturel contrairement aux tatoueuses de rue où les produits utilisés peuvent parfois déclencher de violentes réactions allergique. Après avoir longuement feuilleté le catalogue des tatouages je me décide pour un henné des deux mains. Heureusement le café propose du wi-fi pour faire patienter mon chéri car les dessins prennent un peu de temps et ensuite il faut rester un vingtaine de minutes devant un ventilateur pour faire sécher. Ensuite avant de partir, la tatoueuse applique une solution de sucre et de citron pour que le henné colle bien et reste toute la nuit (et pour coller ça colle, j’avais les mains poisseuses toute la soirée). Il faut dormir avec des bas sur les mains pour protéger le motif et éviter de faire des tâches indélébiles sur la literie. Le lendemain matin on peut enfin gratter le henné pour laisser apparaître le tatouage qui est orange très clair au départ et fonce dans les heures qui suivent. Il aura tenu moins d’une semaine sur moi.  

Comme la séance a duré un peu longtemps et que le café ferme tôt, nous n’avons pas pu y manger finalement. Nous nous rabattons sur le Earth Café qui par chance n’est pas loin et pour lequel nous avons vu des pubs dans la rue très souvent. C’est un café végétarien qui sert des plats du coup assez originaux pour le Maroc, inspirés du monde entier et excellents. Un peu plus cher que les petits restos traditionnels les prix restent très corrects et on a vraiment bien mangé. C’était un peu compliqué de manger en essayant de pas abîmer mes tatouages. 

En sortant du restaurant on est partis faire une petite ballade. Il y a beaucoup de monde dans la rue et c’est difficile de ne pas accrocher mon tatouage sur les passants. Nous allons chercher une glace et puis nous rentrons.

Commentaires

Popular Posts

Le masque merveilleux par Ultra Doux : l'erreur de la débutante

Les produits Ultra Doux et moi, c’est une longue histoire d’amour. Mais les histoires d’amour finissent mal, en généraaaal ... 

Festival des Templiers - Marathon du Larzac

Pour le dernier trail de la saison, nous nous attaquons à l’un des plus gros évènements trail de France: le festival des Templiers. Ce n'est pas moins de 14 courses aux formats variés qui sont proposées et qui attirent plus de 10000 coureurs de 45 nationalités différentes. La course la plus emblématique est la grande course des Templiers le dimanche mais qui, pour la première fois en 25 ans d'existence, a été annulée pour raison météorologique cette année. Par chance, avec mes amis, nous avions opté pour des courses qui se déroulaient le vendredi matin pour lesquelles nous avons eu d'excellentes conditions climatiques. Ces courses avaient surtout l'avantage d'être limitées à quelques centaines de participant permettant une ambiance plus intimiste.  La course n'a pas commencé qu'on en prend déjà plein les mirettes Après 7h de route jeudi, nous avons récupéré nos dossards, puis nous avons fait un tour rapide du salon du trail très bien fourni av

DeNovo : la (petite) marque française de cosmétiques éthiques et naturels qui gagne à être connue

Cela fait très longtemps que je voulais faire un article dédié à cette jolie marque. J'ai attendu un peu pour avoir testé un bon panel de produits et je vous présente aujourd'hui mes impressions sur tout ce que j'ai testé depuis un peu plus d'un an.